Quelle place pour le sport auto au Mondial de l’Automobile ?

S’il est bien une aberration à chaque Mondial de l’Automobile, c’est l’absence totale de mise en valeur du sport automobile, pourtant vecteur de communication (populaire) essentiel de l’industrie et des marques présentes Porte de Versailles. Cette année ne déroge pas à la règle, avec une affiche qui vante les mérites des voitures hybrides, de l’écologie et de la sécurité. Tout cela est très bien, mais quid du sport auto dans tout cela ? Je me suis rendu sur place et vous rapporte, en photos, les belles sportives exposées Porte de Versailles…

Première (très) bonne surprise en entrant dans le Hall 1 avec la présence sur le stand de la FIA, consacré essentiellement à la sécurité routière, de la Brawn GP de Jenson Button, championne du monde de F1 (conducteur et constructeur) en 2009.

Direction ensuite le stand Ferrari avec, comme pour chaque édition, la mise en avant de la monoplace maison, en l’occurrence la F10 de Fernando Alonso. Ferrari affiche également bien gros ses 16 titres constructeurs dans la catégorie reine du sport auto.

Chez Maserati, c’est l’occasion d’admirer sous toutes ses coutures la magnifique GranTurismo MC Trofeo. Bellissima !

Autre Formule 1 exposée, mais sans mise en valeur particulière ni accompagnement, la Renault R30 de Robert Kubica et Vitaly Petrov. Renault présente également, à ses côtés, une Mégane Trophy.

Citroën est sans aucun doute la marque qui met le plus en avant ses sportives cette année. Ils auraient de toute façon tort de se priver des formidables retombées de leurs multiples titres en WRC et de la côte de sympathie, à son top, de son désormais septuple champion du monde maison, Sébastien Loeb. Ainsi sont exposés jusqu’au 17 octobre les modèles 2010 et… 2011 !

La marque invite en outre les visiteurs du Mondial à participer à une expérience assez exceptionnelle : devenir le temps de quelques minutes le passager de Sébastien Loeb via un simulateur ultra-réaliste (cardiaques s’abstenir). Je n’ai pour ma part pas eu la patience de faire la queue pour y participer…

Peugeot, de son côté, met une nouvelle fois en scène sa magnifique 908 HDi.

Chez Chevrolet, les sportives sont à l’honneur avec la présentation de la Corvette GT C6.R et de la Cruze d’Yvan Muller engagée en WTCC.

Au hasard de mes pérégrinations au salon, je suis également tombé sur la fabuleuse Lancia Stratos (à moteur Ferrari) de Bernard Darniche, une Porsche Carrera cup et la Lotus Racing T125 (une simili-F1 « Exos Club », mise en vente en série ultra-limitée), aux couleurs bien plus attrayantes que son vert habituel. Nul doute que je suis passé à côté de quelques autres modèles bien cachés…

Terminons notre visite par le hall 8 et l’Incroyable collection, qui abrite notamment le fameuse Renault 5 maxi turbo de Jean Ragnotti et la Mazda 787B à moteur rotatif vainqueur aux 24 Heures du Mans en 1991.

Et en cadeau super bonus : la Mini présentée en première mondiale qui devrait concourir l’année prochaine en WRC !

Au chapitre des déceptions liées à leurs activités sportives, citons quand même Audi, Mercedes et Honda !

Évidemment tout ça ne vaut pas, dans un genre certes différent, Rétromobile, mais ce Mondial 2010 mérite quand même le déplacement.

Rappels Mondial 2012…

Rappels Mondial 2010…

Si vous aimez cet article, partagez-le…
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Journaliste high-tech, automobile et rock n’ roll.
Actuellement rédacteur au sein du fil France de l’agence de presse Relaxnews.