Reservoir Dogs : que sont-ils devenus ?

Trois morts, des carrières en dents de scie, un réalisateur engraissé et désormais peu inspiré : retour sur le parcours des acteurs du plus grand film de tous les temps, Reservoir Dogs. C’est une formule certes convenue, et chacun ses goûts, mais ce film demeure aujourd’hui encore ma plus grosse claque cinématographique. Tout dans Reservoir Dogs est parfait : la mise en scène, les dialogues, le timing, le montage et bien sûr le casting. LE casting.

Cela va faire 20 ans déjà que Quentin Tarantino a mis en scène, à l’été 1991, avec peu de moyens mais une distribution 5 étoiles, son premier long métrage qui deviendra rapidement culte. Mais que sont devenus, aujourd’hui, depuis les héros de cette histoire, les acteurs de cette partition magique ?

Mister Orange / Tim Roth / 1961
Une énorme cote, un talent inné, mais finalement peu de succès au box-office malgré de jolis rôles, telle est la réalité de Tim Roth. Notez que le Britannique a également réalisé un film très sensible et intimiste, The War Zone, il y a une dizaine d’années. On peut le voir aujourd’hui exceller dans la série Lie To Me.

Mister White / Harvey Keitel / 1939
Immense acteur, fidèle de Martin Scorcese, Harvey Keitel a depuis Reservoir Dogs connu la gloire dans les années 90 avec des rôles marquants dans La leçon de piano, Pulp Fiction, Brooklyn Boogie sans oublier l’immense Bad Lieutenant. Plus discret ces derniers temps il n’en reste pas moins l’un des « monstres sacrés » d’Hollywood.

Mister Pink / Steve Buscemi / 1957
Depuis Reservoir Dogs, l’excellent Steve Buscemi n’a cessé de tourner. On a pu par exemple le voir à l’œuvre dans Fargo ou The Big Lebowski. Comme Roth, il est passé de l’autre côté de la caméra et « renaît » aujourd’hui à la TV avec la série Boardwalk Empire.

Mister Blonde / Michael Madsen / 1957
C’est triste à dire, mais Michael Madsen n’est jamais aussi bon que lorsqu’il joue les salaud à tendance psycho. Il a retravaillé avec Tarantino sur Kill Bill bien sûr, mais vous avez certainement pu le reconnaitre dans Thelma & Louise, Kill Me Again, Donnie Brasco ou Sin City. On le voit aussi parfois dans des séries TV comme dernièrement dans Les Experts : Miami. Loin de ses rôles de tueurs, il est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages de poésie. Il est le frère de Virginia Madsen (Candyman).

Mister Brown / Quentin Tarantino / 1963
Faut-il encore présenter QT ? Car avant de faire de la merde, Tarantino était Dieu ! Réalisateur de trois chefs-d’oeuvre absolus dans les années 90 il est ensuite tombé dans la facilité (Kill Bill), le kitsch (Death Proof) puis le vulgaire (Inglourious Basterds). Comme ce mec est touché par la grâce, il y a toujours quelque chose de bon à tirer de ses films, mais force est de reconnaitre que le meilleur est derrière lui et qu’il ne fera sans doute plus jamais aussi fort que Reservoir Dogs. Réalisateur culte, fou de cinéma et de culture pop, Tarantino demeure aujourd’hui encore incontournable. Ouf !

Mister Blue / Edward Bunker / 1933-2005
De maisons de redressement en séjours en prison, Edward Bunker a plutôt eu une vie de merde ! La gloire, c’est sur papier que l’ancien gangster l’a acquise, en devenant un auteur de polars lu et reconnu. Il a de temps en temps fait l’acteur comme dans Reservoir Dogs donc. Il est mort le 19 juillet 2005.

Nice Guy Eddie / Chris Penn / 1965-2006
Chris Penn était un acteur extraordinaire et sa mort fut un réel désastre. Outre Reservoir Dogs où il creuse l’écran, je vous invite à le retrouver dans Nos funérailles, Short Cuts ou encore True Romance. L’immense Chris Penn est décédé le 24 janvier 2006. Il était le petit frère de Sean Penn.

Joe Cabot / Lawrence Tierney / 1919-2002
Véritable force de la nature, Lawrence Tierney a joué les durs au cinéma et à la télévision pendant plus de 50 ans. Avant de camper le redoutable Joe Cabot, il avait ainsi été dans la peau de Dillinger dans le film du même nom en 1945 ! Notez qu’il fera une apparition dans Pulp Fiction. Il est mort le 26 février 2002.

À lire absolument…

Si vous aimez cet article, partagez-le…
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Journaliste high-tech, automobile et rock n’ roll.
Actuellement rédacteur au sein du fil France de l’agence de presse Relaxnews.