Selena Gomez, Vanessa Hudgens, Miley Cyrus et Blake Lively nues sur le Web… Pourquoi ?

Qu’on se le dise, le temps des sextapes est dépassé ! Aujourd’hui à Hollywood, pour se faire un peu de publicité tout en se la jouant sexy, les starlettes (ab)usent de l’autoportrait dénudé réalisé à l’aide de leur smartphone. C’est par exemple le point commun entre Miley Cyrus, Vanessa Hudgens et Selena Gomez. Ces jeunes stars (actrices et chanteuses) issues de l’usine à rêves Disney ont ainsi vu des photos d’elles plus ou moins dénudées circuler sur Internet. Alors, hasard ou coïncidence ?

Farce, simple maladresse ou tentative désespérée de faire le buzz ?

Évidemment, qui dit nouveau scandale dit nouvelle tentative de diversion : “j’vous jure, ce n’est pas moi”, “non mais attendez, ces photos ont été retouchées”, “on m’a piraté mon téléphone, c’était strictement privé, j’suis verte”, etc. Pour les internautes, c’est à chaque fois la même question : “fake” ou pas ?

Dernière “victime” de ce phénomène : Blake Lively (qui a bien sûr crié au faux). La nouvelle petite amie de Leonardo DiCaprio n’a jamais autant fait parler d’elle que lors de la diffusion de ces photos qui à l’évidence ne laissent pas la place au doute.

A qui le tour ?

Après la mode des sextapes (souvenez-vous des vidéos de Pamela Anderson, Paris Hilton ou encore Kim Kardashian), ces péripéties feraient presque passer Miley Cyrus et ses petites copines pour des petites joueuses, tout juste coquines. A moins que ça soit pour elles l’occasion rêvée de s’affirmer enfin comme de véritables femmes et plus seulement comme les gentilles petites et inoffensives adolescentes que tout le monde aime, le tout dans l’espoir de décrocher un rôle. C’est en tout cas symptomatique de l’époque et de certaines de ses dérives. Et à part rincer l’œil des internautes, ces clichés n’ont à ma connaissance pour l’instant boosté aucune carrière. Wait and see…

Pour ceux que ça intéresse, toutes ces photos sont évidemment facilement trouvables via Google (vous n’espériez quand même pas que j’allais les publier !). En France, le starlettes passent par le magazine Entrevue, c’est davantage “old school”, moins naturel (merci Photoshop) et surtout sans équivoque.

N’empêche, une chanteuse (ou actrice) a-t-elle réellement besoin de se dénuder pour faire parler d’elle ?

À lire absolument…

© phot : Selena Gomez

Journaliste high-tech, automobile et rock n’ roll.
Actuellement rédacteur au sein du fil France de l’agence de presse Relaxnews.

Si vous aimez cet article, partagez-le…
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn