Le DTM en direct sur YouTube, un modèle à suivre

Ce week-end, le DTM se produit en terre anglaise, à Brands Hatch, et sachez que vous pouvez y suivre la course en direct sur le canal YouTube officiel du championnat. Cette initiative n’est pas une première en matière de retransmission de courses automobiles en streaming sur Internet, mais le fait qu’elle couvre l’intégralité (courses et essais) d’un championnat de très haut niveau est évidemment très intéressant et ouvre peut-être de nouvelles perspectives aux internautes, face à celles d’un streaming moins « légal ».

La guerre du « live streaming »

A l’ère d’internet, il devient difficile de rater la moindre épreuve automobile, qu’il s’agisse de F1, d’IndyCar, de NASCAR, de WTCC ou que sais-je encore, quelle que soit la chaine de télévision, française, américaine, brésilien ou encore japonaise qui la diffuse en direct. Toutes ou presque sont relayées, de manière alternatives, quel que soit leur canal de diffusion original via des flux vidéos facilement accessibles, plus connus sous l’appellation de « live streaming ». Et cela concerne aujourd’hui l’ensemble des disciplines (football, NBA, hockey, tennis, etc.). Le hic, c’est qu’il s’agit aujourd’hui d’une pratique illégale, ne respectant pas les droits de diffusion, alors que tout un chacun peut en profiter d’un simple clic.

Face à ce phénomène, les organisateurs d’événements sportifs se doivent de trouver une réplique à la fois enrichissante pour les fans, mais aussi économiquement viable, au risque de se passer de diffuseur officiel et de produire leur propre retransmission, leurs propres contenus. Et si on tenait là LA solution ?

Aujourd’hui, le DTM n’est pas le seul championnat à proposer ses essais et ses courses en direct. Dans la même veine il est par exemple possible de suivre depuis quelques années sur son ordinateur, en direct et en streaming sur leurs sites officiels, l’intégralité des 24 Heures du Mans ou encore les essais des 500 Miles d’Indianapolis. Cette initiative est particulièrement intelligente pour diffuser et faire connaitre tous les acteurs et sponsors impliqués, bien que l’on puisse légitimement douter de l’intérêt économique de la chose.

En plus des directs chaque week-end de course, la chaine YouTube du DTM concentre les résumés des courses précédentes, une sélection de caméras embarquées, de nombreuses interviews, etc. Les internautes du monde entier peuvent ainsi, s’ils le souhaitent, suivre en direct et dans de bonnes conditions, l’âpre bagarre que se livrent BMW, Mercedes et Audi dans ce championnat toujours très spectaculaire.

Des courses payantes, à la carte

Les premières chaines payantes viennent de faire leur apparition sur YouTube. On peut dès lors très bien imaginer le DTM, ou d’autres, monétiser leurs programmes. Après tout, pourquoi ne pas payer quelques euros pour bénéficier d’un abonnement et profiter de retransmissions intégrales et de qualité ? Chacun pourrait alors se faire son propre calendrier, avec un service à la carte ou d’abonnement à l’année, par championnat. Si les chaines de télévision seraient évidement les premières perdantes, quid des internautes ?

Le DTM en direct sur YouTube, un modèles à suivre ! Qu’en pensez-vous ?

À lire absolument…

© photo : DTM

Si vous aimez cet article, partagez-le…
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Journaliste high-tech, automobile et rock n’ roll.
Actuellement rédacteur au sein du fil France de l’agence de presse Relaxnews.