Et à la fin, c’est toujours Mercedes qui gagne !

En remportant sans la moindre pression ou presque le Grand Prix de Bahreïn devant la Ferrari de Kimi Räikkönen et son équipier Nico Rosberg, le champion du monde en titre Lewis Hamilton a une nouvelle fois fait une démonstration de force de la puissance des Mercedes. Comme d’habitude.

De belles promesses non tenues

J’avoue être un peu déprimé après cette course qui promettait énormément, pour tout un tas de raisons, à commencer bien sûr par le souvenir du formidable duel entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg l’an dernier, mais aussi la monté en puissance des Ferrari, une première ligne de rêve, etc.

Las, Lewis Hamilton a une nouvelle fois fait la course en tête, sans être réellement inquiété, ni par Sebastian Vettel en début de course, ni par Nico Rosberg par la suite et à peine menacé par Kimi Räikkönen avant de connaitre un soucis au niveau du freinage en toute fin de Grand Prix. Avec des « si », Ferrari aurait certes pu l’emporter, mais à la régulière, force est de constater que les Mercedes demeurent imbattables (19 victoires et 22 poles sur 23 courses disputées depuis début 2014). C’en est désespérant.

Pour le reste, je retiendrai de cette épreuve les jolies manoeuvres de Felipe Nasr (mal récompensé de ses efforts), les trois (sic) dépassements de Nico Rosberg sur Sebastian Vettel et surtout les magnifiques étincelles produites par les F1 dans la nuit bahreïnie. A défaut de réel suspense, ce Grand Prix nous aura au moins offert de bien belles images.

Le break de trois semaines qui commence ne peut qu’être salutaire pour Ferrari et tous les poursuivant de Mercedes, mais aussi pour McLaren et son partenaire Honda, désespérément en quête de performance et de fiabilité.

Statistiques

  • 42e pole position et 35e victoire pour Lewis Hamilton;
  • 41e meilleur tour en course pour Kimi Räikkönen.

À lire absolument

© photos : Daimler

Si vous aimez cet article, partagez-le…
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Journaliste high-tech, automobile et rock n’ roll.
Actuellement rédacteur au sein du fil France de l’agence de presse Relaxnews.