Nigel Mansell à coeur ouvert

Et si l’on parlait un peu littérature ? Trépignant depuis des mois à l’idée de le lire en long, en large et en travers, j’ai enfin reçu il y a quelques jours mon exemplaire de Staying on Track, la nouvelle autobiographie de Nigel Mansell (la troisième, après Driven to Win écrit avec Derick Allsop en 1988 et My Autobiography avec James Allen en 1996). Dans ce nouveau livre, il revient bien évidemment sur son parcours exceptionnel mais donne aussi son avis sur les champions qu’il a côtoyés, l’évolution de son sport et son implication dans la vie associative.

Il se livre avec passion sur la F1 d’antan et d’aujourd’hui, ses relations avec ses contemporains Alain Prost et Ayrton Senna, ou bien encore son admiration pour Lewis Hamilton.

Sans surprise, ça reste du Nigel Mansell tout craché : fier, respectueux de ses pairs, se gardant bien de se fâcher avec quiconque. Le livre n’en est pas pour autant fade, il déborde même d’émotion lorsque le champion du monde évoque son enfance, ses parents, la mort de Gilles Villeneuve, son accident aux 24 Heures Mans 2010 ou bien encore la maladie de sa femme Rosanne. Il confirme par ailleurs qu’il ne courra plus en compétition, qu’il croit beaucoup en la fatalité, que ce soit dans le sport ou dans la vie.

De nombreuses photos illustrent les 370 pages de ce témoignage absolument indispensable aux fans du bonhomme mais aussi passionnant pour tous les passionnés de sport automobile.

Si vous êtes encore sceptiques, je vous laisse découvrir le teaser (un brin survendeur) mis en ligne par l’éditeur, Simon & Schuster.

Lien utile…

À lire absolument

Journaliste high-tech, automobile et rock n’ roll.
Actuellement rédacteur au sein du fil France de l’agence de presse Relaxnews.

Si vous aimez cet article, partagez-le…
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn