Michael Monroe fait le show au Forum de Vauréal

Une légende du rock en concert unique en France dans le Val-d’Oise ? Qu’à cela ne tienne, partons voir Michael Monroe sur scène ! Pas moins de trois concert étaient au programme de la soirée du 16 octobre au Forum de Vauréal : Michael Monroe donc, mais aussi Chase The Ace et Hardcore Superstar

Chase The Ace

Les premiers à monter sur scène ont été les quatre membres de Chase The Ace, un groupe qui jouait là son tout premier concert dans l’hexagone. Bonne ambiance et gros son au programme pour environ 30 minutes de rock brut et énergique, sans surprise mais bien maitrisé. Le groupe, composé de trois israéliens et d’un anglais en est à son deuxième album. Après leur show j’ai eu l’occasion d’aller discuter un peu avec eux et ils valent vraiment la peine qu’on s’intéresse à eux !

Lien utile :

Michael Monroe

Vient ensuite le clou de la soirée, le concert de Michael Monroe, tellement rare en France ! Pendant une heure, il enchaine 18 titres, monte sur la batterie et les enceintes, fait le grand écart, joue du saxo et de l’harmonica, chante, crie, fait le show dans une débauche d’énergie invraisemblable. Ce type est une machine !

Quant à la liste des chansons jouées, elle est d’enfer, un vrai best-of condensé mais intense de l’artiste composé d’extraits de son nouvel album (This Ain’t No Love Song, Old King’s Road, R.L.F.), de classiques d’Hanoï Rocks (Oriental Beat, Tragedy), de titres de Demolition 23 (Hammersmith Palais, Nothin’s Alright) et des reprises habituelles (Up Around The Bend de Creedence Clearwater Revival, I Wanna Be Loved des New York Dolls).

Set-list : ’78 / This Ain’t No Love Song / Old King’s Road / Oriental Beat / Ballad of The Lower East Side / Man With No Eyes / R.L.F. / Down With The Ship / Hammersmith Palais / Got Blood ? / Tragedy / Malibu Beach Nightmare / Trick Of The Wrist / Up Around The Bend / Dead, Jail or Rock n’ Roll / Nothin’s Allright / I Wanna Be Loved

Voici quelques photos de la prestation de Michael Monroe, de son fidèle acolyte Sami Yaffa (basse), de Karl Rosqvist (batterie), de Steve Conte et de Rich Jones (guitares)  :

Lien utile :

J’ai malheureusement dû zapper le groupe suédois Hardcore Superstar qui est monté sur scène un peu plus tard ce soir-là…

À lire absolument

Journaliste high-tech, automobile et rock n’ roll.
Actuellement rédacteur au sein du fil France de l’agence de presse Relaxnews.

Si vous aimez cet article, partagez-le…
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn