Pourquoi il faut croire en Esteban Ocon

Fraichement titré en GP3 après avoir remporté un an plus tôt le championnat d’Europe de F3, Esteban Ocon confirme qu’il est bien le grand espoir du sport automobile français. Petit billet d’humeur sur un pilote en qui je crois énormément après l’avoir vu à l’oeuvre en karting il y a quelques années.

Ce coup de coeur pour Esteban Ocon remonte en fait à l’ERDF Masters Kart, la toute dernière édition du fameux rendez-vous dédié au karting orchestré par Philippe Streiff à Paris-Bercy, en décembre 2011. J’avais alors eu la chance de voir évoluer Esteban Ocon, dont je n’avais alors jamais entendu parler, dans la course des « Juniors » . Même s’il n’avait alors pas gagné, il m’avais tout simplement ébloui, sortant du lot notamment dans ses freinages spectaculaires et sa capacité à doubler extrêmement facilement ses adversaires. A noter que le même jour, un autre pilote brillait, dans la catégorie « Stars », un certain Jules Bianchi

Désormais sous la coupe de Mercedes et pilote d’essai pour Force India, Esteban Ocon a largement démontré depuis ses débuts ne monoplace en 2012 qu’il a sa place dans l’élite. Aux dernières nouvelles il préférerait le DTM au GP2 pour 2016. Souhaitons-lui en tout cas, ainsi qu’à Pierre Gasly, plus de réussite au plus haut niveau que Jean-Eric Vergne ou Charles Pic, pour ne citer qu’eux, aujourd’hui disparus des radars…

À lire absolument…

© photo : GP3 Series

Journaliste high-tech, automobile et rock n’ roll.
Actuellement rédacteur au sein du fil France de l’agence de presse Relaxnews.

Si vous aimez cet article, partagez-le…
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn