[Indy 500] Ma place en tribune

Obtenir une (bonne) place pour les 500 Miles d’Indianapolis est un vrai parcours du combattant. Néanmoins, je ne m’en suis pas trop mal tiré !

Personnellement j’étais prêt à dépenser une petite fortune pour pouvoir m’offrir l’une des meilleures places assises en bout de ligne droite, à l’entrée du « Turn 1 », y compris en « Penthouse ». Malheureusement toutes ces places, les plus convoitées, sont d’ores et déjà réservées à ceux qui y ont déjà siégé en 2015, et précédemment. Préférence donc aux sortants. Les petits nouveaux, et a fortiori les Français, passeront derrière.

Rendez-vous en « Tower Terrace South »

En ce qui me concerne, comme tout nouvel inscrit sur le site, j’ai dû commencer par émettre des voeux, c’est à dire à lister dans l’ordre de mes préférence les trois tribunes qui m’intéressent le plus. Mi-décembre, à l’issue de cette première phase j’ai découvert, sans surprise, que je n’avais rien décroché via cette véritable loterie en ligne.

J’ai donc dû me rabattre sur la vente des billets restants. Là-encore ça n’a pas été simple même si au final je ne m’en tire pas trop mal puisque j’ai réussi à décrocher un billet dans la « Tower Terrace South », à l’intérieur de la piste, en milieu de ligne droite juste avant la célèbre Pagode, assez haut pour bien voir l’ensemble de la ligne droite et des stands. Mission réussie !

Fin prêt pour le grand frisson

Billet en tribune et « Bronze Badge » pour les garages en poche, me voilà bien armé pour passer un bon séjour sur place. Reste à acheter mes billets d’avion, mais rien ne presse…

Si vous souhaitez vous aussi réserver des billets pour la course, il n’est pas encore trop tard, même si à mon avis il ne reste plus beaucoup de sièges intéressants :

Liens utiles…

Indy 500 : objectif 2016

À lire absolument…

© photo : IMS

Journaliste high-tech, automobile et rock n’ roll.
Actuellement rédacteur au sein du fil France de l’agence de presse Relaxnews.

Si vous aimez cet article, partagez-le…
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn